ALPE : un nouvel outil

ALPE : Accompagnement à la libération des perturbations émotionnelles.

Ce vendredi 15 décembre 2017, je suis allée à une formation ALPE, c’est à dire Accompagnement à la Libération des Perturbations Émotionnelles. C’était à Alet-les-Bains, au Jardin des Possibles. Cette formation était co-animée par Maryse MENEC, Facilitatrice de Vie, Formatrice, Analyste Holistique Design Humain, Praticienne TiPi/ALPE – Formatrice ALPE et Michel Gaborit auprès de qui Maryse s’est formée. Fort de ses pratiques et expériences, Michel a fait évoluer la technique TiPi vers un accompagnement plus complet et holistique : ALPE.

ALPE c’est quoi ?

ALPÉ “Accompagnement à la Libération des Perturbations Emotionnelles” est une méthode, basée sur une ressource naturelle présente en chacun de nous, qui nous permet de désactiver définitivement les racines traumatiques qui sont à l’origine de TOUTES nos perturbations émotionnelles.
Quand nous parlons de perturbations, de difficultés émotionnelles, il s’agit de situations dans lesquelles nous perdons tout ou partie de nos capacités habituelles, sans rapport réel avec la réalité rencontrée : Peurs, phobies, angoisse, panique, blocage, inhibition, irritabilité, colère, violence, états de déprime, burn out, stress, mal être au quotidien…  
Ces perturbations jalonnent notre quotidien !

POURQUOI CETTE FORMATION ?

Maryse a  été formée à la technique TiPi par Michel GABORIT en 2011. Fort de ses pratiques et expériences, Michel a fait évoluer cette technique vers un accompagnement plus complet et holistique : ALPE
Maryse et Michel souhaitent aujourd’hui transmettre largement cette méthode simple et accessible à tous.

CONTENU DE LA FORMATION

La formation proposée ici vous permettra dès la première session de : prendre conscience de l’origine de vos difficultés émotionnelles

  • agir et non plus subir nos difficultés émotionnelles
  • apprendre à désactiver, par vous-même, à chaud (sur le moment) vos difficultés émotionnelles

La 1ere Session : mon vécu

Entre cette 1ere session et la deuxième, la consigne est de mettre en pratique, et noter ce qui se passe pour pouvoir retravailler tout ça à la prochaine session.

J’ai fait cette mise en pratique sans vraiment suivre toutes les consignes, c’était juste des petits tests pour voir.

J’ai vu : en ce moment  je vis une situation assez perturbante qui me fait cogiter le soir et n’empêche de dormir ; je peux dire m’empêchait, car dès que la perturbation arrive j’applique ce que nous avons appris et la perturbation cesse et je m’endors. C’est un exemple. A partir d’aujourd’hui, je vais être plus sérieuse et vraiment pratiquer à la lettre ce que nous avons appris ce vendredi.

Pour en savoir plus sur Michel Gaborit : par ici

Pour mieux connaitre Maryse Menec : c’est ici

A bientôt pour la suite et le plaisir du partage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *