Mon histoire (14) : un allié en herbe

Le jardin

Il y a encore un sujet dont je n’ai pas parlé et qui pourtant m’a accompagné tout au long de cette histoire : le jardin, le jardinage.SAM_2176
Depuis très longtemps maintenant je fais du jardin, je jardine, je mets les mains dans la terre, je regarde pousser.
A cette période je partageais un jardin avec des amis. Nous étions 5, 6 personnes qui venions cultiver en commun une parcelle de terre. Il avait fallu défricher, enlever les fougères envahissantes, amender. Je venais tous les jours ou presque. J’avais à peine 2 kms à faire.
C’était une activité très importante pour moi. Quel que soit mon état j’allais au jardin : semer, désherber, planter. J’avais un tout petit rythme : greliner quelques mètres carrés de terre pouvais me prendre deux semaines. Mais ça ne faisait rien, ça ne me décourageait pas. Je faisais, doucement, parfois très doucement, parfois assise ou allongée par terre parce que je ne tenais presque pas debout.SAM_2181
Mes pensées étaient bien occupées par le jardin : qu’y avait-il à faire ? Prévoir les prochains semis, en discuter avec les autres, proposer ma vision du jardinage qui était différente de celle de mes co-jardiniers…
Maintenant c’est toujours une activité importante pour moi. J’ai un autre jardin, que je cultive seule, avec l’aide précieuse de mon compagnon, pour les gros travaux, et pour sa confiance dans mon approche.

SAM_2183La suite

Les prochains articles seront détachés de mon histoire de maladie. La maladie servira alors de point d’appui pour parler de sujets tels que la reprise du pouvoir sur soi, la relation d’aide, la congruence, tenter des définitions de la maladie, la guérison …

Et comme transition, je proposerai des poèmes.SAM_2178

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *